Partagez | 
 

 Er'ril Kempe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Er'ril Kempe


∆ AVENTURES : 31

MessageSujet: Er'ril Kempe   Dim 10 Mai - 12:05




Er'ril Kempe
Une petite phrase
Quelques informations !

Nom ∆ Kempe, ce nom vient de son père, grand mage guérisseur lui aussi, c'est d'ailleurs son père qui l'a formé dès son plus jeune âge. Prénom ∆ Er'ril, un prénom à consonance elfique, il faut dire que dans leur famille il y a du sang elfe, c'est une sorte d'hommage à ces ancêtres. Age ∆ J'ai vingt-trois ans. Lieu de naissance ∆ Roncevieille. Métier/Occupation ∆ Je suis mage guérisseur, j'étais été apprentis jusqu'à mes 20 ans. Depuis maintenant trois ans je parcours les routes d'Hibéria pour soulager les maux des gens que je croise. Lieu de vie ∆ Je vis sur les routes, je n'ai pas de maison, souvent, je dors dans des auberges ou alors chez les gens que je soigne. Pays/Groupe ∆ Clairval. Orientation ∆ J'aime les femmes. Situation ∆ Je l'ai croisé un soir, lors d'une soirée et mon cœur lui a tout de suite appartenu, je ne connais que son prénom et pourtant, je suis sur de mes sentiments pour elle. Malheureusement, je suis promis à une femme, une mage même si nous ne nous aimons pas.Possessions ∆ Il ne quitte jamais son sac, dedans il y a tout ce qu'il faut pour créer des talismans, mais aussi le peu d'effet personnel qu'il possède. Une guilde ? ∆ La guilde des magiciens depuis sa naissance. Ton avatar ∆ Josh Hutcherson.

Capacités
Je suis un mage guérisseur, je ne sais pas exactement comment je fais, c'est inné depuis ma naissance. Je peux en posant mes mains sur une personne la guérir de ces blessures ou de sa maladie. Par contre il arrive que je ne puisse rien faire quand la blessure est trop importante ou la maladie trop avancé, je ne peux qu'apaiser les douleurs en laissant mourir la personne mourir sans souffrance. Il existe également une contrepartie à ma magie, en effet, je ne peut pas juste soigner, je n'efface pas la douleur, les plaies et les maladies, je les capture, je les vole avant que mon corps ne les élimine. Ainsi je vais rester de quelques minutes à quelques heures incapable de bouger, à vivre la souffrance de la personne. J'accepte la souffrance car je sais que je sauve la vie des gens. Se n'est qu'une petite contrepartie au don incroyable qui m'a été donné. J'ai également un autre don, me venant de ma mère cette fois, en effet, elle était spécialiste des talismans. N'imaginez pas ces gros colliers en pierre précieuse faite par les alchimistes et qui sont censé renfermer de grand pouvoirs. Non la je parle de petit sachet de tissus remplit d'herbe et d’essence diverses qui aide à la convalescence de chaque personne dont je me suis occupé. Chaque talisman est unique et lié à la personne à qui je l'ai offert. Il faut aussi savoir que j'ai une santé de cheval, je ne tombe jamais malade, par contre, comme tout être humain je peux être blessé et malheureusement, je ne peux pas m'autoguérir.


Caractère
J'ai été élevé depuis toujours pour devenir quelqu'un de serviable, qui aide son prochain et qui ne juge pas ceux qu'il doit soigner. Depuis  mon plus jeune âge, je ne vis que pour sauver la vie des autres. Je suis quelqu'un de doux, calme, discret et qui arrive à rassurer les gens juste avec quelques mots. Je fais partie de ces mages qui pense aux autres avant de penser à eux. Certains me pense trop gentil, trop doux et peut être pas vraiment un homme digne de ce nom puisque je suis contre toute forme de violence, je suis pacifique, je ne veux que vivre en paix sans prendre partie dans les querelles. Ne pensez pas par contre que je suis un petit saint qui ne fait que travailler, car malgré tout je reste un homme et même si mon caractère à été façonné pour faire de moi un meilleur guérisseur, j'ai toujours mon caractère à moi et une identité propre. Je suis donc relativement fort que se soit moralement puisque que je suis capable d'endurer presque en silence la douleur des malades, mais aussi physiquement grâce aux kilomètres que je fais à pied chaque jour. Je suis pacifiste, mais je ne suis pas idiot, ainsi je sais me battre assez bien pour me défendre et j'ai même une dague à ma ceinture, non seulement à aide pour récupérer les herbes dont j'ai besoin, mais ça peut calmer les brigands en tout genre. Je ne suis pas non plus une personne crédule, je ne suis pas naïf et même si j'offre ma confiance, il ne faut pas me raconter de salade non plus. Je dis ce que je pense, même si cela est mal pris, je n'ai malheureusement pas ma langue dans ma poche et j'ai du mal à pardonner les gens qui se sont moquer de moi, qui m'ont trahit, mais heureusement, se n'est pas arrivé souvent.


Et toi là, derrière ton écran ?
Ton prénom / pseudo ∆ Emilie/Bzzzz Ton âge ∆ Alors partant du principe que j'ai trois personnage, je vais donc fractionner mon âge par trois, comme ça bah, je me sent moins vieille ^^ j'aurais donc presque 11 ans. Comment as-tu découvert ce forum ? ∆ Toujours par la jolie ClaryTu seras présent(e) ... ∆ 7/7 jours. Quelque chose à ajouter ? ∆
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Er'ril Kempe


∆ AVENTURES : 31

MessageSujet: Re: Er'ril Kempe   Dim 10 Mai - 12:12




Voici mon histoire...
Une petite phrase

C'est un petit garçon Monsieur Kempe Une vieille femme venait de sortir de la chambre où ma mère venait de me mettre au monde. S'était une magicienne d'un autre ordre, elle était capable en regardant une personne de savoir quel serait son don, de savoir dans quel domaine il excellerait. Il sera un grand guérisseur. La femme qui l'épousera mettra au monde des mages puissants. Mon père eut un sourire, comme la plupart des familles de mage, les pères rêvaient de la puissance future de leur nom. Ainsi mon père n'échappait pas à la règle et alors que je n'avais que quelques minutes, mon destin était déjà toute tracée pour lui. Après le départ de la vieille magicienne, il partit retrouver ma mère, elle était souriante, douce et me tenait contre son sein avec bonheur. Mes parents s'aimaient, ou du moins, ils avaient apprit à s'aimer et ils m'aimaient également, pourtant, mon père annonça d'une voix forte ne laissant aucun doute que les choses devraient se dérouler comme lui l'avait décidé. Hier soir, j'ai passé un accord, quand ils auront l'âge et si elle lui donne une fille, Er'ril épousera la fille des Athyëel Ma mère souris et hocha la tête, elle n'était pas comme mon père, elle, elle voulait avant tout mon bonheur.

Er'ril concentre toi sur ta leçon, tu ne peux pas rêvasser quand il s'agi de soigner des gens. Je levais les yeux vers mon père, on devrais-je dire mon maitre depuis bientôt trois ans venait de me reprendre alors que j'avais laisser mon esprit vagabonder. Nous étions dans l'hôpital de Roncevieille, là où les malades qui pouvaient se déplacer venaient recevoir les soins des guérisseurs. Je passais alors mes après-midi à soigner des gens, à combattre la douleur. Pourtant se n'était jamais assez bien pour mon père, même si aujourd'hui j'endurais la douleur presque sans bruit, il fallait encore selon lui que je soit plus fort, que je me concentre davantage afin que je devienne un guérisseur puissant comme il le souhaitait. Pourtant moi je n'étais qu'un enfant de dix ans, alors que j'entendais les autres enfants jouer dans la rue, moi je ne voulais qu'aller les rejoindre et ne plus avoir mal à chaque fois que je guérissais un mal de tête. Je voulais quitter la ville, voir du pays et me créer mes propres expériences. Seulement, se n'était pas près d'arriver, mon père était un homme dur et qui voulait l'excellence, il ne me laissera pas partir tant que pour lui je n'aurais pas atteint son but à lui.

Et si je mélange de l'hydromel, des racines de figuier et du bois de santal. Mon père avait du s'absenter pour aller soigner un seigneur, son voyage devait durer plusieurs mois et s'était donc ma mère qui avait repris le relai. Un talisman pour les femmes venant d'accoucher, cela les aidera à se remettre plus vite et à allaiter le bébé. S'était une période heureuse pour moi, ma mère n'était pas comme mon père, elle voulait m'instruire, elle voulait faire de moi un homme bon et juste et surtout elle m'apprenait une chose que mon père pensait futile, les talismans. De plus il était aisé d'apprendre avec elle et même si jamais je n'aurais tout son savoir, elle me donnait les bases. L'année de mes 14 ans alors que mon père nous avait laissé pendant plus de sept mois, se fut le meilleur souvenir de mon enfance, je ne soignais que rarement les gens, ce qui m'aidait à mieux gérer la douleur, à mieux l'appréhender, surtout avec la voix douce de ma mère pour m'accompagner. Je progressais beaucoup durant ces quelques mois, plus qu'après sept ans en apprenti de mon père.

J'étais assis sur un banc regardant vers la fenêtre essayant d'ignorer les bruits de la fête derrière moi. Je venais de sauver la vie de la jeune fille de la maison, la douleur dans mes articulations se faisait encore sentir et j'étais faible. Pourtant, je n'avais pus refuser quand on m'avait invité à participer aux festivités puisque pour eux j'étais un héro. Certaines personnes étaient venus me saluer, j'avais promis d'aller en voir d'autres dans la semaine, quand finalement elle apparus, jeune brune au regard fougueux, elle arriva dans mon petit coin calme et s'avança vers la fenêtre. Vous fuyez la fête de rétablissement de la jeune Frost ? Elle se tourna vers moi surprise et alors qu'elle me parlait d'alcool et de ne pas tomber malade, je souris en coin lui offrant une place à mes côtés. La soirée passa alors à une vitesse incroyable, discutant de tout et de rien, se n'est que lorsqu'elle quitta finalement les lieux que je me rendis compte que je ne connaissait pas son prénom. J'aurais peut-être le droit de connaître votre nom maintenant. Elle était tout le temps dans mes pensées, je n'étais pas sur de la revoir un jour et pourtant, elle était là devant moi. J'en profitais pour en apprendre un peu sur elle, Neelann, un si jolie prénom. Je fis en sorte de rester un peu plus longtemps sur place, de la croiser régulièrement, de pouvoir la saluer chaque jour. Et puis vint ce matin là, Je dois rentrée, mon père a besoin de moi.. Cette phrase résonna douloureusement à mes oreilles, je voulais la garder près de moi, ne plus jamais la quitter, sans même m'en apercevoir, j'étais tombé amoureux d'elle. Lentement je remis une mèche de cheveux en place, je voulais l'embrasser, lui dire que je l'attendrais, mais je voyais à son regard, qu'elle n'était déjà plus avec moi. Je soupirais alors doucement. Je suppose qu'il est donc temps de se dire au revoir. Ces mots m'avaient coutés très cher, je n'y croyais pas vraiment, mais elle devait répondre à ces obligations. Elle déposa alors un baiser sur ma joue et s'éloigna sans un mot.

Miss Athyëel, heureux de vous rencontrer, bon anniversaire je me penchais alors pour embrasser sa main, nous étions chez eux, la jeune femme venait de fêter ces 18 ans et c'était la femme que mes parents voulaient me voir épouser. Je la connaissais de nom, ces parents qui m'avait vanté sa beauté ne m'avait pas mentit, mais je la rencontrait pour la première fois aujourd'hui. J'étais rentré exprès sur l'ordre de mon père alors que je passais ma vie sur les routes, à 22 ans je n'étais pas près à me poser, à épouser une femme, à avoir des enfants. Je me sentais heureux sur les routes et je voulais continuer comme cela. Et puis il y avait Neelann, je l'avais rencontré il y a quelques mois, je ne la reverrais peut être jamais, mais j'étais tombé amoureux d'elle. Je ne pouvais pas imaginer faire ma vie avec une femme alors que mon cœur et mes pensées était focalisés sur une autre. Obligé de vivre à Riveclair pour le moment, je n'ai plus qu'une idée en tête reprendre la route au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Barral Warin


∆ AVENTURES : 156

MessageSujet: Re: Er'ril Kempe   Lun 11 Mai - 17:51




Tu es validé(e) !

Toutes nos Félicitations ! Ta fiche, vient d'être approuvée par le staff, tu fais donc officiellement partie de la communauté désormais. Maintenant que cette étape - un peu laborieuse - est derrière toi, tu vas pouvoir entrer dans le vif du sujet et commencer à RP. Mais avant, nous allons encore t'embêter un peu avec quelques formalités.

- Tout d'abord, penses à passer par le bottin pour faire recenser ton avatar. Ca évitera qu'une autre personne, ne s'inscrive avec ta bouille.

- Ensuite, va donc te créer ta bibliothèque, afin de garder une trace de tes RPs et de tes rencontres quelque part.

- Quand tout ça sera fait, tu vas surement vouloir RP. Si tu as du mal à trouver des partenaires ce sujet est fait pour toi.

- Pour t'intégrer plus facilement, pense à la Chatbox !

Et pour terminer, amuses toi. C'est le plus important et n'oublie pas que le staff reste à ta disposition pour toute question ou problème.

_________________
Rise a knight...
« Terre de l'ours et terre de l'aigle, tu nous a porté et bénis, terre dont l'appel berce nos nuits, nous rentreront par delà les montagnes...•• All of them. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ Contenu sponsorisé ”



MessageSujet: Re: Er'ril Kempe   

Revenir en haut Aller en bas
 

Er'ril Kempe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hibéria :: 
Nos héros
 :: Les héros de ce monde ! :: Héros validés
-