Partagez | 
 

 (M) JOSH HUTCHERSON ∆ All I want is the taste that your lips allow (réservé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Neelann Devlin


∆ AVENTURES : 43

MessageSujet: (M) JOSH HUTCHERSON ∆ All I want is the taste that your lips allow (réservé)   Sam 9 Mai - 18:56




Er'ril
Give me love like never before
Quelques informations !

Nom ∆ au choix. Prénom ∆ Er'ril, mais vous pouvez changer sans soucis. Age ∆ 22/23 ans. Lieu de naissance ∆ au choix. Métier/Occupation ∆ au choix, même si je le vois plutôt bien dans une branche magique. Lieu de vie ∆ au choix. Pays/Groupe ∆ au choix. Orientation ∆ attiré par les filles et par Neelann en particulier. Situation ∆ Célibataire, ou pourquoi pas fiancée à une autre pour corser le tout, à vous de voir. Possessions ∆ à vous de voir. Une guilde ? ∆ tout dépend de ce que vous décidez de lui faire faire. Son avatar ∆ Josh Hutcherson.

   
Les trucs à savoir !

Alors, je ne suis pas bien difficile, tant que ça colle avec le lien à suivre en dessous, l'histoire d'Er'ril est totalement libre. A vous de construire son histoire. Après, je le vois bien venir d'une famille plutôt fonctionnel, à l'inverse de Neelann et être proche de ses parents. Mais, c'est négociable.

Niveau caractère, je le vois comme quelqu'un de doux et prêt à beaucoup pour aider les autres. Mais malgré tout, je le vois savoir faire preuve de caractère et dire ce qu'il pense.


   
Neelann Devlin

voici déjà quelques extraits de ma fiche :
Elle s'assura que ses cheveux étaient bien en place, sur son oreille, cachant son tatouage. Elle détestait avoir les cheveux détachés. C'était si peu pratique. Un moment, elle avait même penser à les coupé courts, comme un homme. Avant de se dire que non, ce ne serait définitivement pas beau sur elle. Du coup, elle les nattait toujours, sur le côté droit, ne cachant qu'à moitié son tatouage. Mais là, elle n'avait pas le choix. Si elle voulait passer inaperçue dans cette fête pleine de bourgeois, ce n'était pas sa natte faite pour éviter d'avoir des cheveux en plein visage qui allait la rendre présentable. Elle grimaça une dernière fois avant de se construire un sourire affable. Elle détestait ce genre de mission. C'était tout de même bien plus simple d'attaquer les marchands sur la route. Elle attrapa finalement son jupon d'une main, et s'élança en direction du bâtiment. (…) Finalement, si elle était venue jusque ici à reculons, elle s'en mettait plein les poches. La besace qu'elle planquait sous ses jupons était pleine. Il était temps pour elle de s'éclipser. Mais cela allait être compliqué en passant par la porte d'entrée. Des gardes surveillaient chaque sortie. Si entrer avait été simple avec sa fausse invitation, elle doutait de réussir à sortir aussi facilement. Peut-être par l'une des fenêtres. Elle recula vers une d'elle, caché par un lourd rideau. Mais apparemment, quelqu'un d'autre avait choisi ce coin. Mais sûrement plus pour le calme que pour s'enfuir. Elle lui fit un sourire. Elle avait mal aux zygomatiques à force de sourire pour rien. Elle ne souriait pas en tant normal. « Vous fuyez la fête de rétablissement de la jeune Frost ? » Ah, c'était ça le sujet de ses réjouissances ? Elle devrait peut-être quand même plus s'intéresser à ce qui se passe autour. Elle tenta de garder un ton aimable, penchant la tête sur le côté. « L'alcool monte vite à la tête, et il ne faudrait pas que je tombe malade à mon tour. » Une pointe de plaisanterie, ça passait toujours mieux. Encore, fallait-il ne pas trop faire d'esprit. Elle avait bien vu comment les filles de la classe social dirigeante avait la fâcheuse manie de n'avoir rien dans le crâne. C'était bien triste quand même. « En effet, ce serait bien dommage. » Répondit-il alors avec un sourire. Il se décala sur le banc où il était installée, face à la fenêtre. « Je vous en prie, installez-vous. » Elle ne sait pas trop pourquoi elle se décida finalement à venir s'installer à son tour. Si on lui posait la question, elle répondrait sûrement que c'était stratégique, qu'elle voulait attendre qu'il s'en aille pour pouvoir s'enfuir. Mais dans le fond, elle devait l'avouer, elle avait peut-être juste envie de lui parler.

« Il faut croire qu'on se voit partout maintenant. » Un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme, sans même qu'elle est besoin de se forcer. « Il faut croire oui. Ou alors vous me suivez partout. » C'était le même jeune homme, qu'elle avait rencontrer le soir-même près de cette fenêtre. Elle tira néanmoins sur la capuche de sa cape, s'assurant que son tatouage reste bien dissimuler. Elle ne s'attendait pas à le croiser ici, en plein milieu du marché. Heureusement qu'elle n'était pas dans sa tenue habituelle. Pour passer inaperçue en ville, ce n'était pas habillée comme un homme qu'elle le ferait. « J'aurais peut-être le droit de connaître votre nom maintenant. » Ils avaient passés des heures à discuter, avant qu'on ne l’appelle et qu'elle s'en aille vers la fenêtre. Elle avait eut donc le plaisir de savoir qu'on l’appelait sire Er'ril. « Faut le mériter pour ça. » Lança-t-elle taquine. Ce qui le fit sourire davantage. C'était peut-être ça qu'elle appréciait chez lui, il ne s'offusquait pas, même quand elle parlait sans réfléchir. « Très bien, dans ce cas, laissez moi vous accompagner pour vos achats. » Elle avait beau être au beau milieu du marché, elle n'avait pas vraiment prévue de faire de véritables achats. Voleuse un jour, voleuse toujours, tiré quelques bourses étaient facile ici. Et si elle pouvait acheter quelques flèches au passage. Elle ne volait pas tout non plus. « Malheureusement, je ne suis là qu'en balade... » Reprit-elle en prenant une fausse mine désolée. « Mais puisque vous m'êtes sympathique, je peux peut-être quand même vous le dire. Mais il faudra le garder secret. » Gardant toujours son sourire, il porta une main à son cœur. « Vous avez ma parole. » Elle lui tendit alors la main, comme elle avait pu voir certaine lady le faire pour les baise main. « Neelann, ravie de vous rencontrer, sire Er'ril. » Il porta alors doucement la main de le jeune femme à ses lèvres.

Elle aurait du faire directement ses bagages et partir aussitôt. Mais elle ne pouvait pas le faire sans lui dire au revoir. C'était plus fort qu'elle. Et voilà qu'elle se mordait l'intérieur de la joue, se demandant pourquoi elle s'accrochait autant. Il ne savait même qui elle était véritablement. Il devait la prendre pour une fille de bonne famille. Ce qu'elle était bien loin d'être. « Tout va bien ? » Demanda-t-il en arrivant à sa hauteur. Encore une fois, elle testait les limites de cette relation, alors qu'elle lui cachait presque tout. Elle avait toujours tout fait pour éviter de parler d'elle. Elle n'avait pas plus posé de question sur sa vie à lui. Et en définitive, elle en savait peu sur lui. Mais cela lui allait amplement. Mais là, elle allait devoir lui mentir. « Je dois rentrée, mon père est malade. » Son père... Si Tyodond était bien ce qui s'en rapprochait le plus pour elle, elle avait toujours été consciente qu'il ne l'était pas vraiment. Pourtant, elle n'avait pas vraiment l'impression de mentir. Er'ril passa alors un doigt sur son visage, replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille gauche. La douceur de ce geste l'a pris totalement au dépourvue. Elle n'était pas vraiment habituée à la douceur, il fallait bien l'avouer. « Je suppose qu'il est donc temps de se dire au revoir. » Murmura-t-il finalement. Elle n'aurait jamais du le laisser s'approcher ainsi d'elle. Elle n'aurait jamais du rester aussi longtemps ici. Et maintenant, il ne lui restait plus qu'une solution à l'esprit pour sortir de cette situation, s'enfuir. Et avant de ne plus en avoir la force, elle se pencha pour déposer un baiser sur sa joue avant de tourner les talons le plus vite possible. Elle ne devait plus jamais le voir. C'était préférable pour tout les deux.


En résumé, les deux ont rapidement craqué l'un pour l'autre, alors que dans le fond, ils ne savent pas grand chose de l'autre. Pourtant, ils en sont vite arrivés à ne pas réussir à se passer l'un de l'autre. Une nouveauté pour Neelann qui a pour habitude de croiser les gens sans s'arrêter et surtout, sans s'attacher. Et maintenant, s'il lui manque, elle espère ne plus le voir, pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Puisqu'elle n'a pas pu dire voir l'homme qui la élevé avant qu'il ne meurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M) JOSH HUTCHERSON ∆ All I want is the taste that your lips allow (réservé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Karhel Gueï {OK}
» MAXANDRE ➺ where do we go from here.
» dalia harrison ø ex-petite amie (cher llyod) - réservée.
» ELIA ¥ YOU'RE A BASTARD BUT I WANT U BACK (terminé)
» Postes Vacants des Membres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hibéria :: 
Nos héros
 :: Boîte à héros :: Ils sont adoptés !
-